7/07/07

Manu Chao grandiose

QUÉBEC

Manu Chao grandiose

Journal de Québec
Québec - Manu Chao grandiose

© Photo Journal de Québec
Manu Chao, un des spectacles très attendus du Festival d’été de Québec

Le Journal de Québec

07-07-2007 | 07h36

Jose-Manuel Thomas Arthur Chao dit Manu Chao, chanteur et musicien, figure majeure du rock français et international était de passage pour une troisième fois à Québec depuis 1990, hier. Jouant devant une foule nombreuse et conquise d’avance, il a apporté une bonne dose d’espoir, de plaisir et d’énergie rock. Devant lui 70 000 à 80 000 spectateurs avaient autant envie de s’éclater que lui!

Il a donné le ton avec El Hoyo et la foule s’est enflammée. De la finale digne d’une mitraille de Peligro aux déhanchements provoqués par Casa Babylon, ceux qui en doutaient encore ont rapidement compris qu’il ne s’agirait pas d’un spectacle passif. Quand les succès Tadibobeira, La Primavera, me gustas tu et autres Clandestino, c’est comme si on mettait de l’essence dans le feu. D’autre part, Manu Chao a su alterner avec des moments plus sensibles, comme avec Infinita Tristeza,

Il a pris de temps de dénoncer la politique du président Bush et de faire l’apologie de la paix.

Le chanteur du groupe Mano Negra de 1987 à 1994 et qui mène une florissante carrière solo depuis, avec notamment des tournées en Amérique du Sud chante en français, espagnol, galicien, arabe, portugais, anglais et en wolof. Manu Chao est reconnu pour son engagement politique: il a accepté de faire partie des membres fondateurs d’Attac. Il est proche du mouvement zapatiste et a enregistré dans un de ses morceaux les paroles du sous-commandant Marcos, qu’il a rencontré lors d’un événement organisé dans le Chiapas, au sud du Mexique. Il joue régulièrement lors de rassemblements altermondialistes comme le contre-sommet du G8. Son contrat avec la major Virgin a expiré en 2003, et Manu a décidé de travailler avec les sociétés de production et d’édition, Radio Bemba et Mille Paillettes.

L’après clandestino

L’album Clandestino, sorti en 1998 a contribué à la notoriété de Manu Chao dans le monde musical. Cet album, reconnu par tous comme étant une des références majeures de la musique latine de la fin des années 1990. Le public a alors découvert un artiste dans un registre plus intimiste, plus mélancolique et plus latino-américain, un virage déjà pris avec la Mano Negra sur leur dernier album: Casa Babylon. Après avoir lance en 2001, Proxima Estacion: Esperanza Manu Chao a continué de se produire sur scène avec son groupe le Radio Bemba Sound system, à travers le monde.

Un nouveau disque

Manu Chao sortira son nouveau disque, nommé La radiolina, début septembre 2007. Ce nouveau opus devrait être commercialisé sous le label Because Music (label d’Amadou et Mariam). Le disque serait composé de treize chansons, même si là encore, les choses peuvent évoluer … Le premier titre, Rainin in Paradize, est disponible en ligne sur le site officiel de Manu Chao, en plus de pouvoir l’écouter, le fichier est téléchargeable gratuitement sous le format MP3, dans une qualité sonore équivalente aux titres que l’on achète en ligne sur Internet.