19/07/07

Manwoz à Perpignan

EXPOSITION


2007

ManWoz

mediatheque – carrer Emile Zola – prés du Place de la republique

Du jeudi 19 juillet au samedi 15 septembre 2007

MANWOZ, un artiste né de la fusion de MANu Chao et de Jacek WOZniak, pour créer à quatre mains un authentique univers poético-visuel. Une centaine d’oeuvres témoigne d’un engagement envers les pays du tiers-monde. La première française de cette exposition itinérante a lieu cet été à Perpignan, cité trait d’union entre Barcelone, où elle a été créée, Madrid et diverses villes du Maghreb et d’Afrique.

Projet présenté lors de cette exposition:

ManWoz - Un trait commun les uni : une communication simple et directe autant personnellement que par leurs arts respectifs. Pourtant il est très compliqué d’e faire simple. Mais c’est avec simplicité que l’on peut arriver à toucher les gens au coeur et leur faire partager des émotions et des messages.

Rapidement naît entre eux, une amitié qui les amènera à multiplier les projets de collaborations mutuelles (tee-shirts, dessins, peintures, vidéo-clips,…)

Cette collaboration se matérialise par la publication d’un livre disque en novembre 2004, appelé; Sibérie m’était contéee.

La créativité poétique et la musicalité des textes de Manu, unies à la technique de dessins et à l’imagination de Wozniak, offre un résultat surprenant.

Leur regard unique porté sur le monde, leur forces inépuisables pour travailler ensemble, sont les bases d’une union artistique qu’ils ont souhaitée appeler ManWoz.

Qui est ManWoz?

Né dans la profonde Ukraine,

Tout près de Tchernobyl,

En 1959,

Fils unique d’une famille nombreuse,

De père galicien et de mère tavernière,

Très vite, le petit Manwoz se désintéresse de tout,

L’école l’ennui,

Sa famille l’ennui,

Et à 15ans, il décide d’entreprendre un voyage

à la recherche de toutes ses vies perdues

Et depuis il cherche,

il cherche…

… il cherche

Avec un langage commun plein de couleurs et de poésie illustrée, ils abordent trois thématiques dans cette exposition.

La thématique la plus représentée dans l’œuvre de ManWoz est l’Afrique.

A travers un nombre plus restreint d’œuvre, deux autres thématiques sont abordées ; la Colifata et le Mexique.

Afrique; série de dessins, peintures sur toile, et objets récupérés.


Berceau de l’humanité et de la musique, continent ravagé par la famine et le sida, terre secouée par la violence et les tensions militaires, continent agité par les entreprises et les états qui convoitent ses immenses ressources et richesses, l’Afrique est un continent si proche et mais trop souvent oublié que ManWoz veut remettre au premier plan, pour les plus petits comme pour les grands. Victime de la course globale éperdue pour toujours plus de capital, ce continent est depuis ses origines et souvent malgré lui, une terre d’exil. Le trafic des exclaves a été aboli depuis plus de 150 ans, mais l’exil reste teinté de tournants dramatiques. Les voiliers ont été remplacés par des bateaux à moteurs, mais le voyage se termine hélas trop souvent en drame le long des côtes méditerranéennes et Aatlantiques. Manu Chao a beaucoup voyagé en Afrique et plus particulièrement au Sénégal et au Mali durant les 15 dernières années. Manwoz veulent transmettre les émotions qu’ils ressentent pour ce continent qui se vide petit à petit de sa population ce dont le détroit de Gibraltar témoigne dramatiquement tous les ans. Le drame des boat people, de l’immigration clandestine partage la toile avec la richesse culturelle, la simplicité et la sagesse que nous offre ce continent, contrastes de notre époque. ManWoz nous montre que derrière ce drame quotidien qui nous laisse malheureusement souvent indifférent, se cache la joie d’un continent qui possède une richesse inépuisable, l’Homme.

La Colifata; série de portraits imaginaires de la folie


La Colifata est le nom d’un célèbre programme de radio argentin, espace hebdomadaire de libre expression des fous enfermés dans l’asile de l’Hôpital Borda de Buenos Aires. A Barcelone, est né en 2002, avec l’aide de Manu Chao, un projet musical de compilation de chansons d’artistes locaux, principalement de rue et qui n’avait jamais réalisé de disque. Le nom de la compilation sera celui du programme de radio La Colifata.

Jacek Wozniak, séduit par le projet, suit de près cette aventure solidario-musicale et réalise un voyage en Argentine au cours de l’hiver 2004-2005 pour connaître ces « fous » qui disent ce qui leur passe par la tête (rien de plus frais et réaliste ?). Cette partie de l’exposition est un témoignage frais, surprenant et émouvant de ces rencontres.

4 grands portraits nous font nous interroger sur ce qu’est la folie et nous renvoient à nos propres peurs et dureté envers ces personnes enfermées, isolées et sur-médicamentalisées en Occident.

México et Chiapas; Bienvenido a Tijuana!


Manu Chao a passé énormément de temps au Mexique et plus particulièrement dans des villes comme Tijuana, et DF. Il a transmis à Wozniak sa fascination pour ce pays plein de contrastes et de couleurs. Le culte du peuple mexicain pour la mort, le mouvement zapatiste, les mariachis, sont autant de thèmes qui composent l’univers présenté dans cette thématique de l’exposition.